L'étang de Vidrieux © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
Ecotay l'Olme © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
Ecotay l'Olme © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
Prieuré de St Romain le Puy © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
Prieuré de St Romain le Puy © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
Prieuré de St Romain le Puy © Drone Reporter 42 – Gregory BRET
 

L’étang de Vidrieux

L’étang de Vidrieux à 507 mètres d’altitude est alimenté par le Béal-Comtal, d’une longueur de 7km qui vient de Drutel situé sur la commune de Verrières en Forez. Possibilité de pêcher, vente des cartes à la mairie de Lézigneux.

Propriété de la famille de Meaux depuis 1803, il aurait été créé au début du XIIIe siècle : une charte du mois d’avril 1264 rappelle que Guy IV, comte du Forez, l’établit sur des terrains appartenant à l’hôpital de Montbrison. Sa réalisation se place entre les années 1239 et 1241. Il est propriété de la commune de Lézigneux depuis 2001.

 

LE VILLAGE D’Ecotay L’olme

Le site du Vieil Ecotay est un des lieux les plus pittoresques du Forez. Construit sur un éperon rocheux, le donjon jouxtant l’église romane sont les ultimes témoins de la seigneurie d’Ecotay, l’une des plus importante de l’époque médiévale.


En dessous, bordant des deux rivières, le village avec ses maisons de pierre et ses jardins en terrasse a su conservé une rare authenticité.
Dans un site escarpé, à la confluence de deux rivières, le Cotayet et la Chavaran, les vestiges du donjon d’Ecotay (Xème – XIème siècles) se dressent au-dessus du village. Localement surnommé le roi et la reine , ses deux pans de murs dominent le villages, avec ses maison de pierres et ses jardins en Dans un site escarpé, à la confluence de deux rivières, le Cotayet et la Chavaran, les vestiges du donjon d’Ecotay (Xème – XIème siècles) se dressent au-dessus du village.

 

LE Prieuré de St Romain le Puy

Singulier et enigmatique, le prieuré couronne le sommet d’un cône basaltique où s’épanouit, à la belle saison, une flore méditerranéenne (figuiers, anis, amandiers). Dominant la plaine, il arbore avec fière allure les empreintes de sa splendeur passée.

 

Bâtie entre le Xème et le XIIIème siècle, l’église du prieuré de St-Romain-le- Puy est un chef d’oeuvre d’Art Roman. Sa crypte, ses chapiteaux, ses décors sculptés révèlent le raffinement de cette architecture où esthétique et symbolique se mêlent avec subtilité.


L’Eglise prieurale témoigne de l’art carolingien et de l’art roman. Nef du 10ème siècle et choeur du 11ème siècle, pans de fresques des 10ème,11ème, 12ème et 13ème siècle, crypte, chapiteaux sculptés extrêmement variés d’inspiration méditéranéenne, chevet portant une fresque réticulée protégeant une série de panneaux scultpés. Vue panoramique sur la plaine du Forez, les monts du Lyonnais et du Forez.