Aujourd'hui Météo Montbrison

14°
ciel clair

Demain Météo Montbrison

11°
ciel clair

Mercredi Météo Montbrison

12°
ciel clair

Jeudi Météo Montbrison

14°
ciel clair

    Lucien Neuwirth, un homme de combats - Exposition


    42380 Estivareilles

    Exposition Lucien Neuwirth à Estivareilles
    Exposition Lucien Neuwirth à Estivareilles
    Infos

    Le 26 novembre 2013 disparaissait un homme politique français, grande figure de la Résistance ligérienne : Lucien Neuwirth. Son épouse et son petit-fils ont remis au musée d'Estivareilles divers documents d’archives...

    Pour valoriser ce don exceptionnel, le musée d’Estivareilles présente une "exposition-dossier" permanente, introduction au parcours muséographique (une exposition temporaire itinérante est en cours de préparation). Le musée d’histoire du 20e siècle - Résistance et Déportation - a été fondé en 1984 par les Anciens Résistants de l’Armée Secrète de la Loire. Lucien Neuwirth a soutenu la création du musée d’Estivareilles, et est resté très proche du musée et des associations estivaliennes (il a été président d’honneur de l’association des Anciens Résistants de l’Armée Secrète de la Loire et de l’association du musée d’Estivareilles). Il a également joué un grand rôle dans le projet de réfection du musée en 1999. Depuis de nombreuses années, il était régulièrement présent aux cérémonies commémoratives des combats de libération de la Loire. La réalisation de ce projet d’exposition valorisant un parcours de vie remarquable est une évidence pour notre institution muséographique. Cette exposition a reçu le label «70e anniversaire de la Libération».
    Né à Saint-Etienne (en 1924), Lucien Neuwirth n’a que 16 ans quand il s’engage dans la Résistance (il participe à la création du groupe «Espoir»). Après avoir entendu le Général de Gaulle à la T.S.F., il décide de le rejoindre à Londres. Arrêté en Espagne, il reste huit mois au camp de Miranda de Ebro. Il est libéré lors d’un échange entre prisonniers américains et une cargaison de blé, et il rejoint Londres. Homme politique engagé, en 1967, député U.D.R. (Union des Démocrates pour la 5e République), il rédige la proposition de loi dépénalisant la contraception. Après de nombreux débats et malgré une certaine hostilité, la «loi Neuwirth» est adoptée le 28 décembre 1967. Il est également à l’origine des lois sur la prise en charge de la douleur en 1995 et des soins palliatifs en 1999.

    En savoir plus

    Période d'ouverture

    Du 01/02 au 31/05/2019, tous les jours de 14h à 18h.
    Attention le musée est fermé les lundis et samedis du 12 novembre au 31 mars.

    Localisation